INFOS POUR LE CONCERT DU 18 MAI 2014

Publié le par Thierry

Djieu les singers du dimanche (mais non, Gégé, rien à voir avec les singes, c’est de l’anglais),

Revoilà des infos sur notre prestation de dimanche. J’ai une vieille flemme, ça va pas être long (qui a dit « Mon œil » ? Ouais gégé, j’t’ai vu, pas super discret), et pis en plus notre triumvirat de choc (bravos les filles du directoire) nous a concocté une feuille super synthétique, hyper facile. Je vais donc me moquer un peu, ça me détend, et puis c’est facile de se moquer de ceux qui font des trucs.

Donc disais-je que se passe-t-il dimanche ? Ça commence un peu comme le programme des colonies de vacances quand j’étais môme. Ça sent le macramé, l’Orangina et la musique de la boum de fin de colo.

PLANNING JOURNEE AUX CONTAMINES LE DIMANCHE 18 MAI 2014

Ci-dessous le traditionnel lieu du rassemblement, avec tous les détails nécessaires.

Ø RDV à 13 h 45 au parking du collège de Sillingy avec les petites estrades (4) le pupitre de Denis.

Je suis désolé mais j’ai gardé un morceau des estrades dans l’index de ma main gauche (écharde), et Gégé (le vrai) aussi.

À ce propos, hier, pour la manipulation des estrades, on a connu un grand moment de solitude. Si on compte la traditionnelle équipe de rangement du piano du chef suprême, on avait l’impression qu’il n’y a que 5 hommes dans notre chorale préférée. Merci à ceux qui ont donné un coup de main. Alain, si tu laisses pas un commentaire, ça l’fait pas.

Ø Départ à 14 h 00.

C’est vrai, un co-voiturage de 50 personnes ça s’organise. Donc 14h pétantes, dans la joie et l’allegresse. Y zannoncent bô à la météo, mais la météo, comme chacun le sait, « c’est la science du temps qu’il aurait dû faire ».

Ø Arrivée à l’église des Contamines à 15 h 30

- Descendre UNIQUEMENT les estrades et le pupitre (les boissons et les salés-sucrés restent dans le car).

Là, heu, si y en a un qui sort avec un paquet de biscuit dans sa poche, on sent qu’il va lui arriver des bricoles pas drôles. Genre les prisons turques dans MIDNIGHT EXPRESS, mais en pire.

Ø Répétition jusqu’à 17 h 00 environ.

On notera une répétition pas de ta fiole, une heure et demi. Mais non j’déconne, y a aussi déballage du piano du grand sachem, et l’installation des estrades par les 5 hommes de la chorale (j’déconne, j’ai un coup de barre et chui de mauvaise humeur).

Ø Retour dans le car si besoin ou à pied en direction de la salle pour mise en place des boissons et des salés-sucrés et petites collations si nécessaire.

Quelle élégance pour évoquer les feignasses qui vont prendre le car pour parcourir les 200 m qui nous séparent de la salle de 3e mi-temps (excuses pour ceux qui ont du mal à se déplacer pédibus). Et quel appel délicat des volontaires à l’installation des victuailles, pour donc les 4 femmes de la chorale (non j’déconne, merci à toutes celles zé ceux qui préparent).

Ø 17 h 45 : retour à l’église pour le concert.

Info de terrain : vient le moment où faudra chanter. Genre, en sous-titre : « et les gugusses, vous croyez pas que vous êtes venus ici que pour siroter un coup d’blanc et manger des petits fours, y du boulot à tomber ». Bon qu’à cela ne tienne, c’est un peu l’heure des chiffres et des lettres, mais bon, puisqu’il le faut, qu’il le faille !

Ø A la fin du concert, le car attendra les estrades et les choristes qui le désirent pour se rendre à la salle pour « l’après concert ».

Re message discret aux ramiers de la marche à pied. Et puis « après concert », ça l’fait mieux que beuverie ou 3e mi-temps, ou orgie. Ouais, mais ça donne aussi moins envie d’y aller. Une beuverie c’est accueillant, c’est joyeux. Une salle d’après concert, ça fait un peu malade, un peu convalescence. 3e mi-temps, on y va en courant, l’œil brillant.

Mais non, en fait ça sera une beuverie de tous les diables une sorte de thé dansant.

Ø 21 h 30 maximum : départ des Contamines.

Le car on en aura besoin tellement on sera saoul fatigué par une série de culs secs sévères longue succession de chants dans le troquet du coin religieux dans l’église voisine. Ouais, on a quand même pas mal de chants religieux alors qu’il n’y a pas de messe ni de gendarmes, j’ai l’impression que les athées sont assez mal traités dans cette chorale.

Tenue : Pour les tenues, tellement c’est banal, notre triumvirat de choc, n’en a même pas parlé.

Tout se perd, je propose que pour se venger, on vienne tous avec des chaussettes marron, des manches courtes, et un tshirt gris, avec la cravate autour de la tête.

Non, Gégé, c’est juste pour déconner. Ouais c’est ça, c’est pour rappeler discrètement ce qu’il ne faut pas faire. Non, la plume on se la met nulle part.

Pour ceux qui sont allergiques au 2e degré, vous zavez qu’à demander à votre voisin(e).

Sucré salé : Bon, ok, j’arrête. Je signale quand même qu’une beuverie ne peut pas se faire uniquement avec de l’eau, sauf si elle est mélangée avec le pastis.

Miam miam d’avant concert : pour les mal-comprenant, la salle d’avant concert et celle d’après concert, ben c’est la même. Y faut prévoir des trucs pour pas friser l’hypoglycémie pendant le concert.

Le programme : oui, c’est vrai, c’est quoi le programme ? C’est le même que pour THUSY, avec un changement pour « Dors bébé dors » qui passe après le spiritus dei, si j’en crois ma mémoire de poisson rouge.

Ci-dessous la liste :

L'amitié

La chanson de Prévert

Mon amant de St Jean

The Rose

Puisque tu pars

Amazing grace

Messe de San Lorenzo

Dio Salvi Regina

Domine Fili Unigenite

Spiritus Dei

Dors bébé dors

Hallelujia

Soleil

Parler à mon Père

Angela

La ballade Nord Irlandaise

Je veux

Bis : Il est tard maintenant et si + on improvisera

Voilà voilà, comme je le disais, j’ai essayé de faire court. Ok, Gégé, t’avais raison, j’y arriverais jamais à faire court.

C’est les chromosomes qui m’ont rendu bavard, c’est une sorte de maladie génétique, vous zavez qu’à vous plaindre à ma mère.

A pouet pouet les gens,

Thierry.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Comme dirait Albert, tout est relatif. 5 hommes pour 4 bancs et un pupitre, c'est un ratio rarement, si non jamais, atteint par le passé. Et si l'on tient compte de la surface du local et du taux d'accident ( 20% ) ; fall
Répondre
R
Tu as bien une mémoire d'ide basse:"Dors bébé dort" vient "Hallelujah" et "Soleil". Et de la cascade du ramoneur, on en fait quoi ?
Répondre
E
Denis a prévu la cascade et le petit ramoneur pour le bis, non ?...
D
et bien voilà, je me sens en super forme pour aller bosser! j'ai envie de dire comme d'habitude à la lecture de tes commentaires, Thierry. ça fait du bien de sourire de bon matin. Merci pour tes billets d'humeur, surtout ne change rien
Répondre
T
Merci à toi, ça fait plaisir et ça me motive pour en écrire d'autres. Salut, Thierry.
A
J'ai beau me retourner je ne vois personne;donc,Alain, c'est bien moi !<br /> Je constate que chacun a eu droit à sa petite écharde. Heureusement que nous n'étions pas plus nombreux !! (ça console de dire ça!).<br /> Ah! mais parmi les hommes il y avait une femme! Suis sûr que Marie-Christine aurait préféré être entourée de plus nombreux bras virils.<br /> Le pire fut la sortie des estrades de l'Espace 2000 jusqu'à la voiture.<br /> &quot;Nous marchons dans la nuit profon on de la la la la la&quot;<br /> ;
Répondre