Mode for use

Publié le par Thierry

Djieu les winter singers,

Comment qu'on s'y prend pour la messe de la maréchaussée ?

Et ben j'm'en va voul'dire :



D'abord comment on s'habille ? Heu, j'ose plus l'dire tellement j'ai l'air de radoter.

Même gégé ça l'fait plus rire.

Bon, aller, encore une fois (on dirait ma grand mère).



Tiens non, je vais changer un peu : pas de chaussures vertes, ni de bonnet rouge. Manches longues et noires, cravate et tol ( oui bon, ça va, j'fais comme je peux, j'aimerais bien vous y voir).

A chaque fois c'est le même blabla.



Ah oui, j'oubliais : pas de cape bleu blanc rouge. Sinon y a fote de goût.

Ouala, pour la tenue céfé.

Ensuite caisse y faut voir ? LE CO VOITURAGE

Bon alors les gô, là c'est du sérieux.



Not' présidente, elle nous l'a dit tout cru, tel quel : (je cite) " ça fait un moment qu'il y a du rififi dans le co voiturage, et il faut que ça cesse. Les bornes elles même ont des limites qu'on ne saurait franchir sans les dépasser" (enfin, ça ressemblait à ça).

Du genre, y en a qui s'pointent au lieu du rendez-vous, et nib, pas un chat voituré pour les récupérer.

Bon, y a une technique qui va bien, inventée par Roger (oui oui, le sous chef de chœur, l'homme à la double croche sensible) : il suffit de demander à trois personnes différentes de venir te chercher. Bon, ensuite y en à deux qui cognent à sa porte en vain, mais bon, on fait pas d'omelette sans casser des zeux.

Tout bien pesé ( j'ai été deux fois un des deux qui cognent à la porte), je préfère la solution proposée par not´presidente : il faut que tout un chacun, motorisé ou non, se rende à l'heure convenue (14h45) à LA BALME DE SILLINGY sur la place où se trouve le laboratoire d'analyse et l'opticien.

Pour co voiturer et optimiser si besoin.



Il faut absolument être à 15h30 à l'église ste BERNADETTE pour une pénultième répétition en costumes.

Où se gare t on ? On s'approche furtivement de l'église et quand on voit un représentant de la maréchaussée on lui dit qu'on est choriste (note aux anciens choristes et aux personnes du public qui consultent ce blog : merci de ne pas prendre ttes les places).



Le mot de passe c'est : "MORT AUX VACHES" et le gars doit répondre : "descendez du véhicule" ( vous descendez pas, et vous foncez).

Pour ceux qui auront réussi à passer sans le mot de passe, y a un pot dans les locaux de la gendarmerie, avenue de LA PLAINE, après le concert (Et ouais gégé, faut chanter avant de boire un coup).

Pour les autres, le pot risque d'avoir le goût de la flotte et du pain sec.



CONCERT DU 30 NOVEMBRE :



Repet à 18h45 à DUINGT. Il fait y être à l'avance car j'imagine que ça va pas être simple de garer nos fougueux destriers.



Penser à prendre qq. nourritures terrestres de poche pour l'avant concert.



CO voiturage à 17h45 même parking, même consignes, idem pour mister double croche.

Tenue de concert : j'vous fait pas l'affront. Ah non gégé, tu vas pas t'y mettre. T'as qu'à relire celui du dessus.

Nourritures post concert :Salé sucré, boissons. Y sont 40, nous le double. Et pis pour lulu, c'est bugnes obligatoires. Non, je ferais pas de quiche, y'a déjà eu trop de victimes. Chui bien meilleur en pâté en croûte industriel.

Voilà, cé tout.

À vendredi pour la m... (J'arrive pas à le dire) des gendarmes,



Pensez à classer vos partitions (voir mon précédent article), même Alain.

Djieu,



Thierry.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michele Lebrun 30/11/2013 16:11

En tout cas les chants de la messe ont eu du succès auprès de tous sauf du préfet ! Eh oui il n'a pas applaudi, il tenait sa casquette... et pourquoi ? Curieux tout de meme. Mais pour avoir la réponse il fallait aller au pot, chez les gendarmes. Après le colonel, le procureur, le préfet prend la parole et là une réponse à mon interrogation. Pendant les célèbrations il doit se tenir comme un "cierge" (je rapporte le mot exact) sans laisser paraitre la moindre émotion, donc le coeur y était.

Eric 28/11/2013 19:53

Merci Thierry pour ces précisions. A demain !