PROSITUDE ET POESITUDE : NOTRE POETE FAIT DES ZÉMULES

Publié le par Thierry

Le texte est de notre poete TPN, j’ai nommé le célébrissime Eric :

Bravo aussi à une nouvelle venue dans la poésie tépéènne : Marie-Claire, qui nous a pondu de superbes paroles pour nous conter son infortune.

Je les ai accommodées pour être chantées sur l'air de "La bonne du curé" (qui voudrait bien, mais qui peut point...). Juste pour le plaisir, et pour lui souhaiter un bon rétablissement.

C'est parti :



Elle est bien (ouin ouin ouin),

Mal en point (ouin ouin ouin) !



Aux - Prés du Sei-gneur, On - a eu très - peur,

Ça - oui qu’est-ce qu’on a - eu peur !



La - Marie Claire s’est, Fou-tue par ter-re,

Ça - oui les quatre fers - en l’air !



C’é-tait vergla-cé, Elle - voulait dan-ser,

Comme - une danseuse de - ballet !



Elle - s’est envolée, Un - sacré vol planééé !



Mais - quand le diable, Qu'est - un bon diable, La - tire par les pieds

Ça - la gratouille, Ça - la chatouille, Ça - lui donne des idées

Faire - d’la voltige, Sur - la banquise, Ça - l’a bien démangée !

Dieu - lui pardonne, C’est - u-ne tête brûlée…



Elle est bien (ouin ouin ouin),

Mal en point (ouin ouin ouin) !



Son - g’nou bousil-lé, Bien - rafisto-lé,

Ça oui bien rafi-stolé



Elle - porte une attelle, En - guise de jarretelle,

Faut - bien souffrir pour - êtr’ belle !



Elle - peut plus conduire, Ça - la fait pas- rire,

Mais – ça aurait pu – êtr’ pire



Et - en attendant, Elle - essaie de souriiire !



Mais - quand le diable, Qu'est - un bon diable, La - tire par les pieds

Ça - la gratouille, Ça la chatouille, Ça lui donne des idées

Faire - d’la voltige, Sur la banquise, C’est - pas si évident !

Et on lui souhai-te, Un - prompt rétablissement.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article